Libre Graph est un forum d'entraide en codage et en graphisme. Nous vous proposons des tutoriels pour vous améliorer et perfectionner votre maîtrise. Un libre-service est aussi mis à votre disposition par nos membres. Si rien de tout cela ne vous correspond, une partie commandes et des ateliers de nos artistes vous sont aussi ouverts, et n'attendent que vous ! Avec un staff à votre écoute et motivé, nous espérons vous revoir bientôt dans nos rangs.

 Vos rêves les plus étranges et les plus fun.

Voir le profil de l'utilisateur
Age : 19
Nombre de messages : 8871
Logiciel(s) utilisé(s) : Photofiltre, Photoshop CS5 & CC
Disponibilités & absences : mode poltergeist.
Date d'inscription : 19/10/2011

avatar
Sunhae
gardien
   Lun 2 Déc - 16:36
Bondour. ~
Alors voilà, vu que parfois [Bon ok, rarement] Cali nous raconte ses rêves bizarres avec les membres de LG, je me suis dit pourquoi pas créer un topic pour qu'on se marre un peu e.e
Alors n'hésitez pas à poster o/

[wow]Au début je rêvais d'un épisode de Grimm que j'avais vu la veille. Donc j'étais en train de zigouiller des monstres quand d'un coup je me retrouve devant un Liderprice. Comme si de rien n'étais, je prend un cadis et commence à faire mes courses. Franchement, j'ai cru que c'était réel, enfin jusqu’à que je me rende compte que les gens autour de moi portaient tous un tutu léopart -en vérité dans mon rêve ça m'a pas perturbé-. Bon, je continu mes courses et en me promenant je voit une géante piscine a boules au milieu du supermarché: moi, éternel gamine, je saute dedans. Le truc bizarre c'est que j'avais pas pied donc je plonge et je me retrouve dans une ville déserte genre Western. Et là je me dis "Hé ! Si j'allais voir Freuh ?", à croire que Freuh habite dans le désert, narmol quoi. Je commence donc à partir quand j'entend un cheval galoper. Je me retourne alors et voit Nyou chevaucher un poney tout droit sorti de My Little Poney. Comme je voulais aller plus vite je tend le pouce comme un auto stoppeur -naturelmoncher- Bon ben évidemment je me prend un vent (Comme quoi, les vents sur la CB me traumatise). Bref, j'avoue ne plus trop me souvenir de ce qui c'est passé entre temps mais je me suis retrouvé par terre à regarder le ciel avec envie; tu m'étonnes, y'avait des fraises Tagadas à la place des nuages. Comme je crevais la dalle je fais un signe au fraises-nuages en disant "Viens on va parler 8D" à la mode pedobear. Les fraises-nuages se ramènent vers moi, je prépare ma petite cuillère (sortie de nul part) et mange toutes les fraises nuages. Comme si c'étais un crime contre l’humanité, des policiers en soucoupes volantes arrivent vers moi et crient dans un haut-parleur "Put the spoon on the floor !" [AHAH, oui j'ai vu la pub de Canalsat "Put the mouse on the floor !"]. Mais vous devinerez jamais qui étaient les policiers e.e Butch & Dédé, pouet. Enfin j'ai jamais la face de Dédé du coup c'était un poulpe avec des gros JBards (j'en ris encore). Et pis.. Ben mon réveil à sonné o/

C'est le rêve le plus bizarre que je me rappelle, d'habitude c'est plus des trucs du genre j'ai des super-pouvoirs y tout 83[/wow]

___________________________

avatar
Invité
Invité
   Lun 2 Déc - 18:07
Pour ma part, j'ai fait un rêve totalement... Hum, vous voyez les jeux vidéos de mauvaises qualités d'il y a quelques années, avec des bugs itout ? Et bien fais le rêve que j'étais entrée dans une porte, une porte qu'étais accrochée à rien hein, juste posée dans une pièce, et j'y suis entrée et j'ai vu mon frère et ma cousine. Après je me souviens plus énormément mais je me souviens qu'on était dans une sorte de payx à la code lyoko, avec des mur qui se dématérialisait et tout et le boss final était une pieuvre(je regardais un let's play de wind wker et y avait une pieuvre dans l'océan. Étrange.... ) ,donc quand on un vaincu la pieuvre grâce un un beug ou je sais plus quoi enfaite oo et bien on vu une porte au loin et quand je suis entrée, et bien.... Enfait je venais de me faire réveillé par mon réveil, voilaaa o/

Ne vous inquiétez pas, je ne suis pas folle. Enfin si mais ça faut pas le dire 8D
Voir le profil de l'utilisateur
Age : 19
Nombre de messages : 8871
Logiciel(s) utilisé(s) : Photofiltre, Photoshop CS5 & CC
Disponibilités & absences : mode poltergeist.
Date d'inscription : 19/10/2011

avatar
Sunhae
gardien
   Lun 2 Déc - 18:47
Huuuum.. GEEK ! XD

Ce que je vais vous raconter est le rêve le plus bizarre que je me rappelle, d'habitude c'est plus des trucs du genre j'ai des super-pouvoirs y tout 83

Bref.
Au début je rêvais d'un épisode de Grimm que j'avais vu la veille. Donc j'étais en train de zigouiller des monstres quand d'un coup je me retrouve devant un Liderprice. Comme si de rien n'étais, je prend un cadis et commence à faire mes courses. Franchement, j'ai cru que c'était réel, enfin jusqu’à que je me rende compte que les gens autour de moi portaient tous un tutu léopart -en vérité dans mon rêve ça m'a pas perturbé-. Bon, je continu mes courses et en me promenant je voit une géante piscine a boules au milieu du supermarché: moi, éternel gamine, je saute dedans. Le truc bizarre c'est que j'avais pas pied donc je plonge et je me retrouve dans une ville déserte genre Western. Et là je me dis "Hé ! Si j'allais voir Freuh ?", à croire que Freuh habite dans le désert, narmol quoi. Je commence donc à partir quand j'entend un cheval galoper. Je me retourne alors et voit Nyou chevaucher un poney tout droit sorti de My Little Poney. Comme je voulais aller plus vite je tend le pouce comme un auto stoppeur -naturelmoncher- Bon ben évidemment je me prend un vent (Comme quoi, les vents sur la CB me traumatise). Bref, j'avoue ne plus trop me souvenir de ce qui c'est passé entre temps mais je me suis retrouvé par terre à regarder le ciel avec envie; tu m'étonnes, y'avait des fraises Tagadas à la place des nuages. Comme je crevais la dalle je fais un signe au fraises-nuages en disant "Viens on va parler 8D" à la mode pedobear. Les fraises-nuages se ramènent vers moi, je prépare ma petite cuillère (sortie de nul part) et mange toutes les fraises nuages. Comme si c'étais un crime contre l’humanité, des policiers en soucoupes volantes arrivent vers moi et crient dans un haut-parleur "Put the spoon on the floor !" [AHAH, oui j'ai vu la pub de Canalsat "Put the mouse on the floor !"]. Mais vous devinerez jamais qui étaient les policiers e.e Butch & Dédé, pouet. Enfin j'ai jamais la face de Dédé du coup c'était un poulpe avec des gros JBards (j'en ris encore). Et pis.. Ben mon réveil à sonné o/

___________________________

Voir le profil de l'utilisateur
Age : 21
Nombre de messages : 1918
Logiciel(s) utilisé(s) : Photoshop CC 2014
Disponibilités & absences : /
Date d'inscription : 03/10/2012

avatar
Drakce
V I P
   Lun 2 Déc - 20:41
Stop la fumette ma chère c'est nawak
Citation :
Enfin j'ai jamais la face de Dédé du coup c'était un poulpe avec des gros JBards (j'en ris encore).
Dafuq, et tu veras pas ma tête si j'ai pas vu la tienne :p

Je vous raconterais peut être un rêves quand j'en aurais un.

___________________________



avatar
Invité
Invité
   Mar 3 Déc - 18:14
Mes rêves... Une grande histoire d'amour entre vous et eux hein. xD

SUny;, ton rêve m'a tuée XDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDD
Dédé le policier... Ah non, on est dans la merde là QwQ

Si j'me souviens de mes rêves, j'vous en raconterais ici aussi huhuhu
Voir le profil de l'utilisateur
Age : 19
Nombre de messages : 8871
Logiciel(s) utilisé(s) : Photofiltre, Photoshop CS5 & CC
Disponibilités & absences : mode poltergeist.
Date d'inscription : 19/10/2011

avatar
Sunhae
gardien
   Mer 4 Déc - 16:18
Muai je sais, mais heureusement ils sont pas tous comme ça ee

Citation :
Dafuq, et tu veras pas ma tête si j'ai pas vu la tienne :p
Et moi je ne te ferais pas voir la mienne tant que je n'aurais pas vu la tienne e3e :key:

Cali': "je me retrouve sur un cheval qui fait des saltos (et quand il tombait il devait dire "J'suis tombé sur un Sheetland ! " si le cavalier était petit... JE SUIS PETITE MEME DANS MES REVES QWQ]" xDDDDDDDDDDD

___________________________

avatar
Invité
Invité
   Mer 4 Déc - 16:22
:dead: Bravo Seun!

Je me rappelle d'un rêve avec Reira, Sunhae, Miette, Lenou & moi (les admins youhou). On faisait une course de vélo, les 3 gagnants remportaient une barre de choco. Du coup on a tous speedé comme des malades, et devinez qui a gagné?

Réponse so évidente puisque c'est un rêve, Reira, Sunhae & moi. -ahem- Tout ça pour des barres de chocolat, on est des crevardes. o/
Voir le profil de l'utilisateur
Age : 32
Nombre de messages : 158
Logiciel(s) utilisé(s) : Photofiltre simple, Photoshop CS5 mais je suis une quiche XD
Disponibilités & absences : Je me connecte tous les jours, sauf si j'ai un souci x)
Date d'inscription : 27/09/2012

avatar
Chhaya
membre
   Jeu 12 Déc - 13:48
Hello ♥

Moi, en ce moment je rêve d'être enceinte ou d'avoir une fille. Je ne sais pas pourquoi O.O

En tout cas, ma fille est brune aux yeux bleus, quelque soit le rêve ^^

Il ne se passe rien de particulier, si ce n'est tomber enceinte ou accoucher XD
Voir le profil de l'utilisateur
Age : 19
Nombre de messages : 8871
Logiciel(s) utilisé(s) : Photofiltre, Photoshop CS5 & CC
Disponibilités & absences : mode poltergeist.
Date d'inscription : 19/10/2011

avatar
Sunhae
gardien
   Ven 13 Déc - 12:44
Freuh: Gné, on est des ogres xD
Chhaya: Ah oui d'accord x'3

___________________________

avatar
Invité
Invité
   Ven 13 Déc - 20:49
J'ai un jour fait un cauchemar en 3 parties... c'bien le seul qui m'a touché autant pour me faire réveiller avec des sueurs froides. Pas de cauchemars? Pourtant c'est un mauvais "rêve". Bon je commence:

J'me réveille, salut mec! Le jour est gris, maman te secoue, te fous hors du lit. J'ai le garage à aller ouvrir, j'ai la tête dans le c*l, j'vois par la fenêtre un truc de loin venu. Je vois un point noir dans le ciel, autant me dépêcher de l'ouvrir et de retrouver ma belle. Le vent débarque, me glace; "Oh god damn! Mais qu'est-ce qui se passe?" Bordel de merde une tornade va m'emporter; comme si sa ne pouvait empirer, j'vois un macchabée me mater, en train de flotter! J'crie ma voix qui sort pas, je cours aussi vite que peuvent mes pas! A quoi bon courir à toute jambes? Tu cours aussi vite qu'un zombie dans les landes! Ce gars te rattrape avec son regard mort; les bras écarté, il veux me violer alors! (o_o) Je cours sa sert à rien, le vilain parvient à ces fins.

Nouveau sursaut! Ma tante m'engueule, me traite de "sot". Ainé indigne, mes cousins mes cousines; dans un nouveau lieu me font craindre une nouvelle mélusine. Quoi encore? Un centre commercial? Mais dites-moi ce que j'ai de si spécial? Assez tarder! J'dois les retrouver ou sa va barder. Ombres, foules pataude comme toi même tu sais; pour au final voir une ombre passer. J'vois les pas précipités de ces freluquets; j'suis vénère ils vont gouter le fouet. J'ouvre la porte, j'les sermonnes! Ils flippent... Je regarde derrière moi, craignant que l'heure sonne... Un lit! Mon p**** de plumard! Sa y est j'en ai marre! Calme tes ardeurs, ce lit est bizarre. La couverture bouge, accentue ce bazar. Je ne crois plus au croque mitaine! Sans prendre le temps de prendre haleine, j'vire cette couverture vivante... je trouve alors deux corps dans une situation intéressante... Pourquoi fallait-il que ce mec fut sarkozy et cette fille fut Ségo? Pourquoi? Aurais-je fini par trop flatter mon égo? Me voilà puni! Sa jte le dis... Les flics débarquent me plaquent à terre...

Sans attendre me voilà au cimetière... Ok... maintenant sa suffit! Dites moi comment sortir du lit? L'apocalypse à eu lieu. Les bâtiments font désormais partie du vieux. Je déambule, j'ai que ça à faire... je suis là dans une bien triste affaire. J'suis fatigué, vous le voyez... Imaginez ce comble si vous même constatiez que votre sexe à changé... J'suis un gars et jme rend contre que ma poitrine à poussé, ma taille affiné... Pas mieux, une fille viens me chercher, sans parler elle me fait marcher. Arrivé, j'vois une autre en train de pleurer, un cercueil au pied. "L'une de vous deux va mourir, je vous laisser choisir" J'ai flipper je voulais pas, l'autre fille ne voulait pas faire le premier pas. J'écoute mon courage, je dis "se sera moi". Elle ouvre le cercueil, je m'allonge. J'me prépare au dernier songe. Mon corps se glace, mes yeux gèlent. Qu'est-ce qui se passe? Le froid s'en mêle. Je meurs...
...
...
...
..
..

ET JE ME LEVE 8D

Moralité? Ne jamais écouter les musclés u_u'

(Comment ça des rimes? Vous en voyez où vous? o_o)
Voir le profil de l'utilisateur
Age : 19
Nombre de messages : 8871
Logiciel(s) utilisé(s) : Photofiltre, Photoshop CS5 & CC
Disponibilités & absences : mode poltergeist.
Date d'inscription : 19/10/2011

avatar
Sunhae
gardien
   Sam 14 Déc - 14:08
Tu t'es embêter à écrire en rime si bien que certaine phrases sont un peu étranges niveau syntaxe et ont comprend pas tout ee
Transformation en fille xDD

___________________________

avatar
Invité
Invité
   Ven 17 Oct - 0:49
Le rêve que je vais raconter remonte à un peu plus de 3 ou 4 ans. Depuis un certain temps, mes cauchemars n'en sont plus, ils ressemblent plus à des mines d'or à scénarii ou à des films à suspense et d'action, d'autant qu'ils sont cohérents. Ce rêve, je l'ai réellement fait, il m'a assez traumatisée et fascinée, je l'avoue.

Année futuriste? Peut-être. Quoiqu'il en soit, je suis dans une salle de classe, parmi une trentaine d'autres élèves. Le professeur a une annonce à faire; son visage est grave, presque inquiet. Chacun a compris que ce qu'elle a à dire est important, personne n'ose chahuter, retenant son souffle. La nouvelle tombe, telle un couperet:

"-Le ministère de l'éducation nationale a décidé qu'il fallait hausser le niveau de réussite de la scolarité. Pour se faire, la décision prise est de ne garder que les meilleurs éléments des classes. Pour rester, il vous faudra faire vos preuves. Les autres... Le Gouvernement nettoiera les cancres et ceux qui ne seront pas à la hauteur. C'est ce qui a été décidé."

Je vois les visages qui se regardent, effarés. Certains parce qu'ils connaissent leur situation, et puis d'autres. Ils ont peur. Une boule d'angoisse commune se forme dans l'estomac de chacun: QUI y échappera? C'est la question qui nous torture tous.

Les jours passent.

De trente, nous passons à vingt-cinq. Périodiquement, des élèves disparaissent. Les professeurs prétendent à des épidémies de grippes, mais aucun ne revient jamais. Ceux qui sont encore là attendent, fébrilement. Les cours se poursuivent, les absences aussi. L'effectif diminue à 12, puis à 7. Deux rangs plus loin, je regarde le dos d'une de mes meilleures copines. Je le sais, elle fait partie des meilleurs éléments. Elle est une "Elue". Depuis toujours première de la classe, une intuition me souffle qu'elle ne sera jamais raflée.
J'échange un triste sourire avec une camarade, derrière moi: nous ne pourons sûrement pas en dire autant...

Le lendemain, elle n'est pas venue en cours.

Un mois plus tard, une équipe au chic froid vient me chercher. C'est mon tour.

Je me mets à courir, je ne veux pas être déportée. Ce qui m'attend, je le pressens, c'est une expérience gouvernementale, pour nous esclavager. La course poursuite doit durer au moins deux semaines. Je fuis, je me cache. Un jour, je rencontre un jeune garçon. Il n'a qu'une dizaine d'année mais son regard n'a rien d'innocent. Au fond de ses yeux, je lis les mêmes arrestations qu'il y a eu dans mon école. Lui aussi, il doit être emmené pour la transformation. Au début, je ne vois dans ses prunelles claires que de l'abattement: à quoi bon vouloir échapper à ce destin? C'est ce qui nous a été choisi. Inéluctablement.

Je ne peux pas me dire que ce gamin a déjà renoncé à tout. Je ne peux pas.

Nous fuyons à deux. Pendant une semaine, nous nous planquons dans des garages, des manufactures délaissées.

Et puis un soir, les agents nous ont attrapés, surpris comme des lapins dans leur terrier. Des cris. On nous arrache l'un à l'autre. Je tends la main pour saisir la sienne mais déjà les portes d'un premiers camion se referment sur lui.

Le noir.

Quand je me réveille, c'est dans une cellule de prison aux fausses allures de chambre. Un mur de grillage nous fait voir la blancheur des couloirs.
Un jour, deux, dix, s'écoulent. On vient me chercher. Des infirmières en blouse ouvrent ma cage.

"-Et le petit garçon?"

Elles haussent les épaules.
Tandis qu'elles me poussent pour me faire avancer, je me laisse faire, hébétée. S'il est déjà... Alors il avait raison. Autant se plier aux ordres.

Mais devant les portes du bloc, un violent sursaut me reprend: Je ne peux pas l'abandonner. Je lui ai fait une promesse.

M'arrachant aux bras des infirmières, je m'échappe dans les corridors, bousculant infirmiers, personnel, je l'aperçois au loin sur un civière. Je m'apprête à le rejoindre quand soudain on me tire en arrière et me traîne de force au bloc.
C'est étrange... On dirait une salle de retouche esthétique. Tout est blanc, moderne, froid. Je me débats mais on m'attache à un harnais. Le docteur est une femme. Une femme d'une beauté glaciale.
Elle tient une seringue munie d'une longue aiguille.

"-Ne vous inquiétez pas, ça va aller vite...."

Quelque chose s'enfonce dans ma tempe.
Je sombre.

Je me réveille.... Vraiment? Tout autour de moi est cotonneux. On dirait un paysage de nuages.
Au loin, il y a une voix qui m'ordonne de lui donner un gobelet d'eau. Un gobelet d'eau? Oui, pourquoi pas... Je sens mon corps qui lève une main molle et tend un verre d'eau.

Deux minutes, j'y suis! Je lui ai obéi, exactement ce qu'elle voulait. Alors c'est ça, la méthode d'asservissement du Gouvernement? Anihilier les capacité du cerveau à réfléchir pour faire des spécimens d'expérimentation des pantins? Ma conscience se bat contre mon corps. Je n'y participerais pas. Parce que j'ai promis et que je tiens à mon intégrité. Pantelante, j'escalade les escaliers, traverse les étages, d'une manière inconnue, je sais qu'au dernier étage, il y a une cour de récréation: on a déplacé les "bons éléments" dans des bâtisses modernes... Et actuellement, ils doivent justement être en récréation. A*****. Elle y est, je le sais. La prévenir, lui dire.... La porte donnant accès à la terrase me paraît peser une tonne. Derrière moi, des bruits de pas. Vite. Je la repère d'un seul coup d'oeil et me jette sur elle.

"- [Holin]?
-Amé! Le Gouvernement... Produit dans le cerveau, injection... Pour asservir... Tous, des cobayes!..."


Merde. Elle a beau avoir des bonnes notes, je l'ai toujours su, elle n'est pas intelligente. Ses yeux expriment de l'incompréhension, elle pose une main rassurante sur mon épaule, dit que je délire. L'infirmière me rattrape, désolée, elle vient de se réveiller... Mon cerveau cotonneux lui adresse un sourire d'enfant sage. Mais dès qu'elle a le dos tourné, je trouve la solution: la bibliothèque. Ma conscience se raccrochera à ce savoir qu'on ne pourra m'arracher.

Quand elle me voit arriver les bras pleins de livres à emprunter, la bibliothécaire me fixe. Non, elle a deviné que je vais à l'encontre du projet et étant une adulte, elle va les avertir... Mais un léger sourire se dessine sur ses lèvres.

Je m'apprête à ouvrir la bouche quand j'entends la porte du CDI s'ouvrir. L'infirmière.
C'est fini, on m'enlèvera même ça....
J'ai à peine le temps de me réfugier entre deux rayons. La dernière image que je distingue, c'est l'infirmière qui fronce les sourcils face à la bibliothécaire.
Elle parlera. Les adultes sont tous les mêmes. Je m'évanouis en pensant que quand je rouvrirai les yeux, ce sera dans ma cellule.


Tiens? Ce n'est pas ma... Chambre-prison.
Ou suis-je? Un banc, une couverture. Des éclats de voix à travers la porte. C'est la bibliothécaire.

"-Ne vous inquiétez pas, c'est moi qui lui ai donné un ordre, j'avais besoin de bras."

Je n'en crois pas mes oreilles: cette adulte ment, finalement, prenant des risques la concernant, pour me défendre...
Peut-être que les adultes ne sont pas tous corrompus. Peut-être puis-je lui faire confiance. Et peut-être réussira-t-on à renverser cette expérimentation...

La révolte va commencer, j'en fais le serment: Je nous mènerais à un retour vers la liberté.
avatar
Invité
Invité
   Ven 17 Oct - 19:25
C'est...très chelou o.O

Vos rêves les plus étranges et les plus fun.

 Sujets similaires

-
» Des symboles étranges dans les pages html ( sans le haut ni le bas du forum )
» Sécurité visites étranges
» Même problème qui revient message avec signes bizarres
» Codes étranges dans le nouveau rédacteur en chef du Panneau de configuration
» Accès temporairement impossible puis statistiques étranges

 :: Détente :: Flood :: Les Discussions-